Ostéopathie : quelles indications chez l'enfant ?

Pratiquée sur les nourrissons et les adultes, l’ostéopathie est également utile pour les enfants et les adolescents à des périodes-clés de leur croissance. Objectifs ? Détecter et corriger d’éventuels déséquilibres.

Si l’ostéopathie est efficace lors de traitements curatifs, cette médecine douce manuelle s’inscrit aussi dans une démarche préventive. Elle est donc tout à fait indiquée chez l’enfant et l’adolescent, à certaines périodes de leur développement. Le point avec Christophe Buisson, Ostéopathe D.O., Conférencier en pédiatrie et posturologie à l’École Supérieure d’Ostéopathie de Paris et Référent à l’Hôpital Necker Enfants Malades.

Un bilan pas à pas

Ostéopathie et enfants De manière générale, il est possible d’emmener votre enfant chez l’ ostéopathe une fois par an pour un bilan global. Mais certaines périodes du développement nécessitent plus particulièrement votre vigilance. Entre 0 et 2 ans, l’enfant peut être suivi après sa naissance pour vérifier si l’ accouchement n’a pas généré de traumatismes (notamment au niveau des cervicales) ; lors de ses 6 mois, une visite permettra de contrôler son développement psychomoteur, tandis qu’au moment de la pré-marche cela l’encouragera à adopter une bonne posture debout. « L’étape de la pré-marche est essentielle car l’enfant va mobiliser son bassin, les articulations de ses genoux et ses pieds. Rétablir l’équilibre du corps peut l’aider à marcher plus aisément « , explique Christophe Buisson.

>>> Voir la suite de l’article sur le site de Doctissimo